Edi Wiki
Des ressources pour comprendre et vous aider à communiquer via l'EDI

À l’heure où les données revêtent une importance capitale dans les systèmes d’information des entreprises, leur utilisation dans plusieurs applications est nécessaire. Toutefois, les SI sont souvent construits sur un assemblage d’applications indépendantes, rarement interopérables et ne permettant pas l’échange de services. Pour rendre possible la communication entre les applications, l’EAI se révèle indispensable.

En quoi consiste un EAI ?

L’EAI, ou Enterprise Application Integration en anglais, se traduit par Echanges Inter-applicatifs de Données. Il s’agit à la fois d’un projet d’intégration d’applications et d’une offre de logicielle. L’EAI correspond ainsi à une architecture SI basée sur les échanges inter-applicatifs. Il permet ainsi la communication entre plusieurs logiciels et la gestion des différents échanges. Un système d’information établi sur une architecture de type EAI devient ainsi un lieu d’échanges de services entre des consommateurs et des fournisseurs.

Sachez que l’utilisation d’un logiciel EAI facilite la connexion à tout type de sources de données, leur extraction, leur manipulation ainsi que leur structuration. Ce type de logiciel permet ensuite de les transmettre dans d’autres structures de données. Une plateforme EAI permet de regrouper, de router et de synchroniser des données provenant de différentes applications.

Les intérêts d’EAI

Un projet EAI permettant d’éviter le développement d’interfaces spécifiques point à point entre les applications, sa mise en place devient capitale pour les entreprises. En effet, il permet de gagner en souplesse, mais aussi d’optimiser sa réactivité. Ce projet permet également de faire le tri dans le parc d’application et de centraliser les flux de données. Par ailleurs, l’EAI permet de récupérer des données historiques dans des applications obsolètes et de les valoriser.

Le déploiement d’un projet EAI permet aussi de bénéficier d’un avantage économique. En effet, grâce aux EAI, les frais de maintenance et de licence liés à des systèmes obsolètes ne sont plus nécessaires. En outre, grâce aux outils de conformité de l’EAI, cela permet de sécuriser les données sensibles de l’entreprise.

Les applications pouvant être connectées aux EAI

Il faut savoir que le développement d’une solution EAI rend possible la connexion avec diverses applications d’entreprises. Parmi ces dernières, l’on retrouve notamment les CRM ou Customer Relationship Management, les ERP ou Enterprise Ressource Planning, les TMS ou Transport Management System, les traducteurs EDI et les WMS ou Warehouse Management System.

Différents projets peuvent être mis en place grâce aux EAI. Par ailleurs, les EAI facilitent les projets d’intégration de CRM et d’ERP, notamment dans le cas où une entreprise a besoin d’extraire et d’exploiter des données historiques. Ce type de solution permet également de consolider des systèmes de gestion sans avoir à procéder à des migrations ERP à la fois chères et relativement difficiles à réaliser. L’interfaçage du portail web (extranet, portail e-commerce, portail client…) et la synchronisation des données entre ce dernier et l’outil de gestion ERP de l’entreprise constitue un autre projet réalisable avec l’EAI.

Ludovic Mordwa
Author

Ludovic Mordwa est Ingénieur en informatique diplômé de l’EISTI. Après avoir commencé sa carrière comme analyste programmeur en EDI santé, il apparait désormais comme Expert EDI (Automobile, Grande Distribution/Retail, Supply Chain et logistique). Depuis plus de 20 ans il contribue au développement des solutions EDI et WebEDI de Tenor. De par son expertise et son savoir-faire sur les normes et standards EDI, Ludovic conçoit et anime les formations de GALIA ; il est membre actif de l’ODETTE Technology Committee. Il occupe actuellement le poste de CTO de Tenor EDI Services.

Demande d’informations

N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact ou au +33 4 81 91 78 91 pour vos projets EDI ou dématerialisation.

Écrire un commentaire